Le petit prince || Antoine de Saint-Exupéry

Extrait Le Petit Prince

Identité de l’ouvrage :

  • Auteur : Antoine de Saint-Exupéry
  • Date de publication originale : 1943
  • Édition : Gallimard || Folio
  • Genre : Roman jeunesse, conte philosophique
  • Personnages principaux : Le Petit Prince, l’Aviateur, la rose

Résumé de l’œuvre :

«J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours.

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : …»

Le petit prince

5 (Très) bonnes raisons de lire Le Petit Prince :

1. La poésie

L’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry est certes un roman jeunesse, destiné aux enfants, il n’en est pas moins rempli de poésie. De poésie et de beauté. C’est l’histoire d’un Petit Prince, habitant sur son astéroïde, qui s’attache à une rose puis à un renard. Un Petit Prince qui part à l’aventure et rencontre des grandes personnes. Tout cela, raconté en prose avec des mots simples. Simples, mais efficaces. (Et oui, pas besoin de phrases alambiquées pour faire de la littérature !) Antoine de Saint-Exupéry transporte à travers ses mots, petits et grands dans l’univers du Petit Prince aux cheveux d’or.  L’auteur nous apprend, à travers le récit du renard, que l’important est invisible pour les yeux. (Oui, oui les renards peuvent parler !) Antoine de Saint-Exupéry exprime dans cette œuvre, la beauté de chaque chose, de chaque relation et rencontre.

le petit prince avec un renard

2. On adore le petit prince

Le personnage du Petit Prince est extrêmement attachant. C’est un enfant qui découvre le monde, le monde des grandes personnes et qui le questionne. Qui cherche à lui trouver un sens. C’est un petit garçon attaché à sa planète et à sa rose, qu’il a laissé derrière lui en partant à l’aventure. Il est aussi énigmatique, ne répondant jamais aux questions que l’aviateur lui pose. Le Petit Prince, symbolise l’enfance. Il vit dans un monde fantastique est découvre le monde avec des yeux un peu naïf et joyeux. Naïf certes, mais il comprend rapidement l’absurdité du monde des adultes

Illustration Le petit prince par l'auteur

3. Un conte philosophique

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry est rempli d’allégories. Chaque personnage en est une. Comme dit plus haut, le personnage du Petit Prince, représente l’enfance. L’aviateur, se fait l’ambassadeur du monde adulte. Le lecteur croise également la Rose, symbole d’une féminité fragile et contradictoire. Dans ses voyages, le Petit Prince croise le souverain, qui gouverne sa planète sans sujet. Critique de la  de la monarchie en Europe par l’auteur, qui est ici tournée en ridicule. (Et ce de manière fantastique). Le Petit Prince rencontre également d’autres personnages tel que l’Allumeur de Réverbère, le travailleur, métaphore du monde ouvrier, le seul adulte qui a un sens selon le Petit Prince. On y découvre une critique de la société et du capitalisme à travers les personnages du Vaniteux et du Businessman. (Portraits peu reluisants) Antoine de Saint-Exupéry, fait également le portrait de la mort, représentée par le serpent.

Le petit prince et une rose

4. On adore les illustrations

L’auteur n’a pas fait qu’écrire ce conte. Il l’a également illustré avec des dessins à l’aquarelle. Des illustrations parfois aussi célèbres que le conte lui même. Qui n’a jamais vu ce dessin d’un petit garçon blond, les cheveux en batailles, vêtu de vers sur son astéroïde ? Ces illustrations mettent en scène chaque personnage, chaque  rencontre, l’univers entier du livre d’Antoine de Saint-Exupéry. C’est une touche supplémentaire de poésie dans le conte. Les dessins sont très simples, presque enfantins, faisant appel à l’imagination du lecteur. Les dessins font partie de l’œuvre à part entière. Elles ne font pas qu’illustrer le texte, mais lui donne vie. Le lecteur voit les personnages, l’astéroïde B612, le renard et la rose. (Et tu rêvais de les voir !) Les dessins créent une véritable identité visuelle au conte d’Antoine de Saint-Exupéry.

Le petit prince avec une fleur et un renard

5. Une ode à l’enfance

Le Petit Prince est tout simplement une ode à l’enfance. A l’enfance et à l’enfance perdue.  L’auteur commence avec une dédicace à l’un de ses amis, mais à son ami quand il était petit garçon. Antoine de Saint-Exupéry invite le lecteur à retourner en enfance, à retrouver l’enfant qu’il a été. On est en enfance avec le Petit Prince pour qui tout est beau, absolument tout, même les serpents. Il voit la beauté là où les adultes ne la voient plus. Pour lui tout à une âme. De plus, c’est un personnage très curieux, qui pose sans cesse des questions. Cela ne vous rappelle pas le “Et pourquoi ?” des enfants ? De plus, il déborde d’imagination. Chose qu’ont perdu les adultes en grandissant, au grand damne de l’aviateur. Le Petit Prince a également grand cœur, il n’aime pas faire de la peine. L’auteur met en relation, les valeurs de l’enfance et ceux des adultes. Il les oppose.  Mais il apprend certaines valeurs, notamment grâce au renard comme l’amitié. (Les renards sont géniaux !) Mais également le goût du travail et le plus important l’amour. L’amour qu’il a pour sa rose. Et ce, encore une fois grâce au renard.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :