Léon Tolstoï || Portrait

Léon Tolstoï et Gorki, photo de Sophie Tolstoï

Tolstoï portraitLev Nikolaévitch Tolstoï, dit Léon Tolstoï est né le 28 août 1828 à Isnaïa-Poliana au sein d’une ancienne famille de la haute noblesse Russe. Son père est le Comte Nicolas Tolstoï et sa mère la Princesse Marie Volkonski. Il fait des études médiocres à l’Université puis vit une vie totalement dissolue, entre alcool, jeux de cartes et bordels moscovites avant de retourner dans le domaine familial. (Visiblement, il n’avait rien de l’enfant sage)  Une fois sur place, suite à sa lecture des œuvres de Rousseau, il tente d’améliorer les sorts des paysans. Sans grand succès. Il décide ensuite d’embrasser une carrière militaire afin de donner un sens à sa vie et se retrouve trois ans dans le Caucase. C’est là bas qu’il se met  à écrire. Sa première nouvelle Enfance est publiée en 1852. Il publie par la suite Adolescence en 1854 et Jeunesse en 1855. Alors à l’armée, Tolstoï participe à l’un des plus grand événement de la Guerre de Crimée, le siège de Sébastopol en 1854, par l’armée Napoléonienne, britannique, italienne (sarde) et ottomane. Suite à  cette douloureuse expérience, il publie les célèbres Écrits de Sébastopol, mêlant le style du reportage à celui de la fiction, en 1854. Il démissionne de son statut d’officier deux ans plus tard. La même année, il publie le roman Les deux Hussards. Le succès est au rendez-vous. Suite à sa démission, il prend le temps de voyager en Europe, notamment en France, en Allemagne et en Suisse. Il rentre en Russie en 1861 et retrouve un pays en pleine effervescence, le Tsar Alexandre II, vient de décréter l’émancipation des serfs. Suite à cela, il fonde une école populaire dans son domaine.

Léon et Sophie Tolstoï 1910Il se met à rêver d’une vie de famille et épouse la jeune Sophie, alors âgée de 18 ans (lui en a 32). Sa demande en mariage sur une table de jeux à l’aide de cryptogrammes est reproduite dans l’œuvre Anna Karénine, quand Lévine demande la jeune Kitty en mariage. (Une demande pour le moins originale) Il aura avec elle, treize enfants. Dès 1865 il se met à travailler sur son chef d’œuvre : Guerre et Paix, qu’il publie en 1867. Un roman qu’il lui aura valu un véritable travail de titan. Une épopée historique dans laquelle la psychologie a une place centrale. Bien qu’influencé par le naturalisme français, et par des auteurs tel qu’Émile Zola, il ne partage pas leur pessimisme. Léon Tolstoï croit au contraire à la possible élévation de l’âme pour chacun. (Oui Tolstoï est du genre positive attitude) A cause de sa renommée, Tolstoï vit une crise de solitude, il tente de se déguiser en paysan, veut se rapprocher du peuple et fuir la mondanité et songe même à quitter le pays. (La dure vie des célébrités !)

Ilya_Efimovich_Repin_(1844-1930)_-_Portrait_of_Leo_Tolstoy_(1887)En 1872, une jeune femme se suicide en se jetant sous les roues d’un train près de son domaine, suite à une histoire d’amour malheureuse. Cette tragédie lui inspire un nouveau roman, un de ses plus grand chef-d’œuvre : Anna Karénine ! Il est loué pour son roman, ce qu’il ne supporte pas, ne jurant, comme son personnage Lévine, que par le travail manuel, le travail de la terre. Il se met à considérer les arts comme inutiles et mensongers. Son couple bat de l’aide avec Sophie et il décide de fuir. Ils s’attaquent l’un l’autre au travers d’écrits croisés. Mais la popularité de Léon Tolstoï ne faiblit pas et son domaine de Isnaïa-Polina devient un lieu de pèlerinage pour la jeunesse russe et européenne. Léon Tolstoï est la définition même, tout au long de sa vie, du mot contradiction.

Il décède le 7 novembre 1910, des suites d’une pneumonie.

 

Ses principales œuvres

  • Enfance (1852) : La première nouvelle autobiographique.
  • Guerre et paix (1867) : La grande épopée historique et philosophie
  • Anna Karénine (1877) : Le roman dramatique

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :