Les Liaisons dangereuses || Stephen Frears

Glenn Close et John Malkovitch, les liaisons dangereuses

Identité du film :

  • Produit par : Stephen Frears
  • Date de sortie : 22 mars 1989
  • Titre original : Dangerous liaisons
  • Genre : Drame, historique
  • Nationalité : Américain, Britannique
  • Distributeur : Warner Bros
  • Acteur principaux : Glenn Close, John Malkovich, Uma Thurman, Michelle Pfieffer

Synopsis :

Deux aristocrates brillants et spirituels, la marquise de Merteuil et le séduisant Vicomte de Valmont, signent un pacte d’ « inviolable amitié » à la fin de leur liaison. C’est au nom de celui-ci que la marquise demande à Valmont de séduire la candide Cecile de Volanges qui doit prochainement épouser son ex-favori, M. de Bastide. Mais Valmont a entrepris de séduire la vertueuse Mme de Tourvel.

Mon avis sur cette adaptation

Stephen Frears  a fait un véritable exploit dans cette adaptation. Adapter un roman épistolaire est une tâche ardue et celui-ci nous a offert un film d’excellente qualité et des mises en scène absolument intéressantes. Si ce roman a été adapté de nombreuses fois à l’écran, la version de Stephen Frears est de loin la plus remarquable. (Et de très très loin !)John Malkovich et Glenn Close dans les liaisons dangereuses de Stephen Frears

Le choix des acteurs fonctionne parfaitement avec l’univers de Laclos. Glenn Close interprète une Marquise de Merteuil, désinvolte, impertinente et puissante. Elle donne un charisme impressionnant à la Marquise, reflétant très bien l’idée que l’on se fait du personnage lorsque l’on lit le roman. Elle domine l’écran comme la Marquise de Merteuil domine les correspondances. C’est un personnage fort et d’une beauté époustouflante. ( Je reste fan de sa réplique : ‘’A la guerre, je dis oui ‘’ // “A war”)  John Malkovich interprète le Vicomte de Valmont avec une sensualité à la fois subtile et totalement exacerbée. Il veut séduire à la fois Tourvel et le spectateur. (Et il le fait parfaitement !). Il manie un parfait mélange entre l’élégance et une douce insolence, notamment avec Mme de Volanges qu’il aime profondément agacer (Et nous aussi, on adore ça !) Uma Thurman et Michelle Pfeiffer ont également toutes deux des jeux excellents, très candide pour la première, collant parfaitement au caractère de Cécile, et pour la seconde, Michelle Pfeiffer joue une madame de Tourvel toute en retenue. (Et on en attend pas moins !)

Stephen Frears a également choisi de très bon décors, correspondant tout à fait à l’époque du roman. Le film a entièrement été tourné en France, dans les châteaux et demeures historiques d’île de France comme le Château de Maisons-Laffitte, donnant à voir au spectateur des décors époustouflants. (Et le mot est faible) Cécile et Valmont

Les rapports de domination entre Valmont et Merteuil sont également extrêmement bien mis en scène. Ce qui se reflète dans les lettres, le ton, les changements de rapport, la domination de Merteuil sur le Vicomte (Surtout lorsque celui-ci veut retrouver sa couche, le vilain !), est absolument visible à l’écran que ce soit dans les postures, les jeux de regards, les plans caméras ou la position des personnages dans les escaliers… tout ressorts de manière subtile. C’est d’ailleurs ce qui rend ce film si intéressant !!

Avec l’adaptation de Stephen Frears, on ne peut qu’aimer davantage les deux libertins. (Ce n’est pas ma faute !)

 

One Reply to “Les Liaisons dangereuses || Stephen Frears”

  1. Un des plus beaux personnages féminins de la littérature française !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :