Raison et Sentiments || Ang Lee

raison-et-sentiments Ang Lee Elinor et Marianne

Identité du film

  • Produit par : Ang Lee
  • Date de sortie : 28 février 1996
  • Titre original : Sense and sensibility
  • Genre : Drame, comédie
  • Nationalité : Britannique, américains
  • Distributeur: Columbia Pictures
  • Acteurs principaux: Kate Winslet, Emma Thompson, Hugh Grant, Alan Rickman

Synopsis

Au siècle dernier en Angleterre, à la suite du décès de leur père, les sœurs Dashwood et leur mère sont contraintes de réduire drastiquement leur train de vie et de quitter leur propriété pour s’exiler à la campagne. L’aînée, Elinor, renonce à un amour qui semble pourtant partagé, tandis que sa cadette, Marianne, s’amourache du séduisant Willoughby. Si la première cache ses peines de cœur, la seconde vit bruyamment son bonheur. Jusqu’au jour où Willoughby disparaît.

Mon avis sur cette adaptation

Dans cette adaptation du roman de Jane Austen, Ang Lee a su retranscrire l’Angleterre du XIXeme siècle représentée dans Raison et sentiments. Les décors sont magnifiques, l’action se passant dans la campagne anglaise. Le réalisateur à su faire un très beau travail de reconstitution. Aidant à cela, les costumes simplement somptueux et fidèles à la mode de l’époque. En regardant le film d’Ang Lee, on pourrait se croire dans un tableau d’ Edward Killingworth Johnson ou de John Clayton. De plus, si certaines adaptations  sont librement inspirées des œuvres originales, Ang Lee tente un maximum de rester fidèle à l’œuvre de Jane Austen. Notamment en montrant les mœurs sociaux de l’époque. Dans les faits et la chronologie en tout cas. Et pour les plus puristes, c’est un vrais bonheur !

Alan Rickman, Raison et sentiments, Ang LeeSi quelque chose m’a séduite dans cette adaptation, ce sont bien les jeux de deux acteurs en particulier. Tout d’abord, celui d’Emma Thompson, qui campe le rôle d’Elinor. Et, cette Elinor est telle que le lecteur peut l’imaginer dans le roman : douce, réservée, sage et pourtant extrêmement touchante. Emma Thompson rend ce personnage réellement touchant, montrant légèrement plus la sensibilité et sa souffrance. Il y a également le jeu du grand Alan Rickman ! Certes, je ne suis peut-être pas la plus objective le concernant, vouant un culte à cet acteur, mais tout de même ! Il faut dire que le rôle du Colonel Brandon lui sied comme un gant…. Cela doit venir du côté amoureux transi, entre Severus Rogue et le Colonel… Mais ce qui me frappe chez lui, c’est son charisme, et la scène où il ramène Marianne à Cleverland, sous une pluie battante, fiévreuse et la confie à Thomas Palmer est juste épique… Pourtant ce genre de scène à tout pour être d’une mièvrerie sans nom, dégoulinant d’amour, mais là…Non. Puis il faut le dire, Alan Rickman sait faire passer n’importe quelle émotion d’un simple regard. (Non, je n’aime pas du tout cet acteur ! )

Hugh Grant et Emma Thompson, raison et sentimentsPetit bémol cependant : j’ai quelque réserve concernant l’âge d’Emma Thompson dans cette adaptation. Elinor est censée avoir seulement dix-neuf ans, et l’actrice fait bien plus âgée. Et cela reste un détail assez troublant. (On peut presque croire qu’il s’agit de la mère)

Du reste, je n’ai pas été convaincue par le jeu de Hugh Grant, sans noter que là aussi il y a un problème d’âge, Edward Ferrars est censé être plus âgé qu’Elinor. Mais l’acteur est bien trop habitué à jouer les jolis cœurs, et dans le rôle d’un personnage timide et réservé, je ne l’ai pas trouvé des plus convaincant.

 

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez vous pensé ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :