Romain Gary || Portrait

romain gary

Romain Gary portrait Romain Gary est un écrivain aux multiples facettes né en 1914 dans l’Empire Russe sous le nom de Romain Kacew. Élevé seul par sa mère, il vivra une partie de son enfance en Pologne à Wilno puis en France, à Nice. Il se met à écrire très jeune, après avoir vécu plusieurs échecs dans d’autres domaines comme la musique, et publie sa première nouvelle, L’Orage, alors qu’il est à l’université, en 1935, dans l’hebdomadaire Gringoire. Il écrira énormément pendant la Seconde Guerre Mondiale et publiera son premier roman Éducation Européenne en 1945. C’est en 1956, avec Les Racines du Ciel, qu’il se fera connaître du grand public, un prix Goncourt en poche. Dans toute sa carrière il signera une dizaines de romans comme La promesse de L’aube en 1960 ou La Vie devant soi en 1975. Il reportera avec ce dernier, un second prix Goncourt, sous le pseudonyme d’Émile Ajar. Romain Gary aimait écrire sous différents noms. Il a notamment publié des écrits sous le nom de Lucien Brûlard, ou encore Shatan Bogat. (Monsieur aimait brouiller les pistes)

 

romain gary qui écrit Comme ses divers pseudonymes l’indiquent, Romain Gary aime changer d’identité…Et il en va de même pour sa carrière. Romain Gary est un homme multi-casquettes. Il a su se distinguer dans deux autres carrières : en tant qu’aviateur militaire et en tant que diplomate. Il rentre dans l’armée en 1938, pour effectuer son service militaire et prendra part à l’aviation en tant que mitrailleur. Voulant se battre au front, il rejoindra le Général Charles de Gaulle, basé à Londres, en passant par Alger et Casablanca. Il prend ainsi part à la résistance et, en mars 1945, il est fait compagnon de la Libération et nommé capitaine. A la fin de la guerre, il entame une carrière de diplomate. Ce qui l’amènera à se déplacer énormément, notamment en Bulgarie, en Suisse et aux États-Unis.

Romain Gary décède le 2 décembre 1980, après avoir mis fin à ses jours.

Ses principales œuvres :

 

  • La promesse de l’aube (1960) : Son œuvre la plus connue
  • Éducation Européenne (1945) : Le premier roman
  • La vie devant soi (1975) : le second Goncourt

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :